Rechercher

Relations toxiques : les roses fanées de la Saint Valentin

Si la Saint-Valentin est pour beaucoup synonyme de l’amour, elle représente aussi le temps des petites attentions. Offrir son cœur par quelques présents, parmi lesquels les fleurs comme les roses rouges en sont un symbole fort et répandu. Un symbole de passion amoureuse et de fougue.


Des espoirs scintillants, aux roses rouges de la Saint Valentin, voici les restes et pétales fanées que représentent les relations toxiques.



L’éclat dégressif d’une relation toxique


La Saint-Valentin est pour certains une période de célébration et de commémoration. Des bons souvenirs et des moments partagés, de la naissance d’une histoire entre deux êtres.

Nous le savons, l’amour est un concept complexe, que chacun vit à sa façon. La Saint Valentin en est une piqûre de rappel vive, dans le cœur de ceux qui portent les séquelles du temps et de la manipulation.


Les débuts d’une relation toxique sont souvent idylliques. La relation est presque parfaite : le couple vit une véritable lune de miel. L’éclat est palpable, et tout semble s’aligner.

Pourtant, assez rapidement, les choses se tassent. Deux camps se tracent dans le couple : la victime, et le manipulateur.


La victime donne de son être, de son temps, mais aussi parfois de son argent. Le manipulateur prend, et en redemande toujours plus, sans jamais rien donner en retour. S’il en feint parfois l’illusion, c’est bien souvent dans un objectif de manipulation, d’instrumentalisation ou encore de culpabilisation.


A mesure que la victime donne, elle y laisse une partie d’elle-même. Une pétale de sa rose au départ pourtant éclatante, qui s'assèche à mesure que le manipulateur toxique l’approche. Il la cueille, l’arrache à sa terre et enlève minutieusement chaque goutte de son vase, dès lors qu’elle a le dos tourné, alors même qu’il lui donne l’illusion de le remplir.


Les relations toxiques, un terreau hostile


Le manipulateur a en sa possession un tas d’épines, toutes plus conditionnées et réfléchies, les unes que les autres.


A mesure que le temps passe, il en use et les enfonce un peu plus dans le cœur de sa victime, qui ne trouve alors plus la force de contrer ses attaques ou de les repousser. Les agressions verbales, psychologiques et parfois physiques, les critiques, la dévalorisation ou encore les mots assassins, sont quotidiens.


Et pourtant, parfois au printemps, tout semble renaître le temps d’une saison. La rose semble plus éclatante que jamais, plus vivifiante et pleine d’ambition, alors que le manipulateur toxique offre un temps calme à sa victime.


Ce temps calme est une illusion, un temps de pause dont l’initiative n’est que partie intégrante de son pouvoir de manipulation. Ce mirage est un tableau des plus représentatifs. Le manipulateur, donne l’illusion toxique d’une relation saine, malgré les difficultés rencontrées. La victime est comme hypnotisée par l’amour luisant que le manipulateur lui fait envisager ou espérer.


Et pourtant, en regardant de plus près ce tableau, un œil éclairé pourrait y voir une immense contrefaçon.


Les liens du bouquet de roses sont maintenus par un fil de fer, qui se ressert à chaque saison. Liens rouillés d’une étreinte macabre, qui les maintient en vie, tout en les asservissant à petit feu.


Les pétales sont écorchés, et la toile que donne à voir le manipulateur est égratignée. L’éclat et les maigres touches de lumière de ce tableau trompent les observateurs, même avertis.


Cette accalmie de façade ne dure parfois qu'une courte période, comme le temps d’une journée ou d’une seule phrase. Elle n’est qu’une note sur sa partition toxique, dont le manipulateur seul est le chef d’orchestre de cette symphonie macabre.


Le temps d’un instant, le manipulateur semble souffler. Ce geste n’est qu’une stratégie supplémentaire, visant à faire plier toujours plus sa victime sur le chemin qu’il a décidé de tracer pour elle.


Semer ses propres graines


Le manipulateur toxique est un expert illusionniste. Il maintient sa victime dans l’illusion du bonheur et d’un avenir certain. Après les coups, viennent les excuses, après les critiques viennent le réconfort. Ce dernier dose avec justesse et toxicité ses actes et ses paroles, afin de garder la main sur sa victime et son libre arbitre.


Comme lorsqu’un bouquet de roses est fané, il est impossible de les raviver ; lorsqu’une fleur est desséchée, elle ne peut retrouver son éclat d’origine par la simple volonté. En d’autres termes, il est impossible de guérir dans l’environnement qui vous a fait tomber malade.


Il est cependant possible de décider du destin de ce bouquet. De s’en débarrasser par exemple, avec le soutien et l’aide nécessaire pour ce pas difficile, mais courageux. Si un bouquet contient toujours des souvenirs et des attentions, il est aussi plein d’épines qui pourraient encore vous piquer. L’aide d’un professionnel est alors essentielle voire vitale afin de briser le cercle infernal de l’emprise et de la manipulation ancrée du manipulateur toxique.

Par ailleurs, s’il est impossible de soigner quelque chose de toxique, de raviver une fleur qui se serait fanée avec le temps et les intempéries, il est pourtant possible d’en planter de nouvelles graines.


De nouvelles graines que vous pourrez trouver ou créer, dans un environnement sain, loin de toute toxicité.


Semer ses propres graines, c’est avoir la garantie de leur origine. C’est aussi connaître leur mode d’emploi, de floraison ou encore de taux d’ensoleillement, afin d’éviter toute surprise malvenue, au moment tant attendu de l’éclosion.


En effet, s’il est important de connaître sa propre composition, c’est d’un côté pour se prémunir des plantes invasives et nocives à votre bon développement, et de l’autre afin de mettre toutes les chances et l’amour nécessaire à votre survie et à votre épanouissement.

“Sache que la fleur la plus belle est aussi la plus tôt fanée. Sur son parfum, penche-toi vite. L'immortelle n'a pas d'odeur.” - Les Nouvelles Nourritures (1935) de André Gide


Pour aller plus loin :

Nathalie Riesen , experte en relation d’aide aux victimes de relations toxiques et également créatrice et éditrice de projets destinés à dénoncer les cas de violences, de manipulation et de harcèlement (couple famille travail éducation)


Ressources pilotées par Nathalie :

Centre de Relation d'Aide aux Victimes de Relations Toxiques

Projet

Lire

Ecouter

Se libérer

Se former

Prévenir

Prendre soin de sa santé mentale au quotidien