top of page
Rechercher

Qu'est-ce que le "prowling"​ ?


“Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis”. Si ce proverbe n’est pas nouveau, il qualifie pourtant à la perfection un mécanisme couramment employé par les manipulateurs : le “prowling”.

Certaines relations connaissent de véritables montagnes russes émotionnelles alors que les agissements du manipulateur sont de plus en plus marqués. Quel est alors ce mécanisme de manipulation 2.0 ?


Prowling : définition

Le “prowling” est un mécanisme que l’on voit progressivement émerger dans le domaine des relations humaines, notamment à l’ère du numérique que nous vivons actuellement.


De l’anglais “to prowl”, qui signifie littéralement “rôder”, ce comportement est hautement toxique et déstabilisateur pour quiconque y serait confronté.


Il se compose à mi-chemin, d’un mélange de deux techniques de manipulation bien connues : le stalking et le ghosting.


Le stalking est une forme de harcèlement, qui consiste à suivre les moindres faits et gestes d’une personne, par le biais des réseaux sociaux par exemple. Le ghosting consiste lui à ne plus donner aucune nouvelle du jour au lendemain sans explication, un véritable silence radio.


Le rôdeur les adopte ainsi à la suite, créant un cycle et un ensemble anxiogène et toxique pour la victime de ces agissements, qui ne sait plus où se placer.


Le prowling consiste en réalité à entretenir un jeu malsain. Cette technique permet d’instaurer un véritable rapport de force de l’un des deux partenaires sur sa victime, et de créer un déséquilibre nocif et insidieux.


Le manipulateur installe ainsi très sournoisement, un climat toxique où règnent l’incompréhension et la manipulation. La victime de ces agissements vit alors de véritables montagnes russes émotionnelles, dans un cercle perpétuel de doutes et d’incompréhension.


Les phases du prowling

Le mécanisme du prowling fonctionne de manière cyclique. Ses phases sont au nombre de trois et alternent entre le stalking, le ghosting et la réapparition soudaine du manipulateur.


La séduction et le stalking

Lors de la première phase, le manipulateur charme sa victime. Il la séduit, la bombarde d’amour et de fausses promesses. La victime se sent alors comprise, soutenue, écoutée, comblée : elle pense avoir trouvé la personne parfaite.


Durant cette première phase, le manipulateur en profite parallèlement pour observer les faits et gestes de sa victime dans les moindres détails. Il analyse ses failles, ses attentes, son nombre d’amis sur les réseaux sociaux ou encore ses habitudes quotidiennes.


Ce qui pourrait passer pour une agréable attention de sa part, est en réalité une véritable

surveillance malsaine.


Le manipulateur ne laisse rien au hasard : tout est calculé et contrôlé.


Le ghosting

Alors que la victime baisse progressivement la garde, le manipulateur renforce son jeu de manipulation et change littéralement de visage du jour au lendemain.


Bien que la relation semblait idéale, le rôdeur ne donne plus de nouvelle : il disparaît.

La victime qui a ouvert son cœur, est alors déstabilisée et plongée dans une incompréhension des plus totales.


Elle ne reçoit plus de message, plus d’appel, plus de rendez-vous, ni de like sur les réseaux sociaux : c’est un véritable silence radio.


La réapparition

Puis sans crier gare, le manipulateur refait surface.


Le rôdeur sait nuancer sa réapparition en fonction des victimes et des situations.


Il agit tantôt comme si de rien n’était et revient dans une grande grande indifférence, sans donner d’explication.


La victime, pleine d’espoir de cette relation retrouvée, le laisse alors de nouveau entrer dans sa vie sans se douter une seconde du cycle toxique des agissements de ce manipulateur.


Il arrive encore parfois, que le manipulateur dans un spectre opposé, se confonde en excuses et en promesses de changement, afin de tromper sa victime.


Les émotions de la victime sont décuplées, et il ne faudra alors que peu de temps avant que le manipulateur ne s’adonne à une séduction sans pareille, avant de ne disparaître de nouveau.


Le vide et l’incompréhension laissés dans le cœur et l’esprit de la victime sont béants et les dommages sont nombreux.


Pourquoi le prowling ?

Le prowling est donc un cycle de contrôle et de manipulation malsain, perpétré par les manipulateurs mal intentionnés.


Le manipulateur joue avec les émotions de la victime sans se soucier des conséquences sur cette dernière. Il est un jour l’incarnation du prince charmant, avant de disparaître le lendemain de la surface de la terre.


Cette technique de manipulation vise en réalité à instaurer un véritable rapport de force entre le manipulateur et sa victime.


Cette stratégie relationnelle vise à resserrer toujours plus l’emprise que le manipulateur exerce sur sa proie.


Il alterne alors les phases de stalking et de ghosting, dans un ballet millimétré et sournois de toxicité. Il souffle un instant le chaud, et la seconde d’après le froid.


Cette tension est insoutenable pour la victime qui ne sait plus où donner de la tête.


Le climat anxiogène et l’imprévisibilité mènent la victime à l'incompréhension la plus totale. Elle perd alors toute confiance, toute estime et ses repères sont balayés du revers de la main.

Mais elle reste malgré tout pleine d’espoir, celui d’un nouveau départ..


La victime de prowling voit la personne à laquelle elle s'attache s'éloigner brusquement. Au-delà de l’incompréhension, c’est la déception qui se mêle au flot d’émotions.


Mais en revenant après cette période d’absence parfois inexpliquée, le manipulateur souhaite en réalité instituer un contrôle permanent.


L’espoir qu’il entretient chez sa victime nourrit alors ce cycle dévastateur et la maintient prise au piège.


Même quand il n’est pas là, le manipulateur est toujours présent : dans la moindre de ses pensées.

Comment s’en protéger ?

Le comportement caractéristique du prowling est particulièrement courant à l’ère du numérique et des réseaux sociaux. Le manipulateur peut aisément disparaître des radars, avant de refaire surface.. en un seul clic.


Et c’est justement en cela que réside le plus grand danger du prowling. Comme beaucoup d’agissements toxiques, ce mécanisme de manipulation intervient de manière cyclique.


La victime plonge progressivement dans les filets du manipulateur, et peine à sortir de ce cercle vicieux de toxicité. Elle perd peu à peu toute énergie et toute capacité à s’en extraire : elle est prise au piège, dans l’incompréhension et l’attente la plus totale.


Il est donc nécessaire de s’en protéger le plus rapidement possible. En prenant conscience tout d’abord, qu’un tel mécanisme sournois et toxique existe.


Personne n’est à l'abri d’une telle manipulation.


Il est ainsi aujourd’hui plus que vital de se rapprocher de professionnels, thérapeutes, psychologues ou encore coachs, afin de se libérer de l’emprise d’un tel cycle toxique.


Pour aller plus loin :

Nathalie Riesen , experte en relation d’aide aux victimes de relations toxiques et également créatrice et éditrice de projets destinés à dénoncer les cas de violences, de manipulation et de harcèlement (couple famille travail éducation)


Ressources pilotées par Nathalie :

コメント


bottom of page