Rechercher

Relations toxiques et santé mentale


L’intérêt pour la santé mentale n’a jamais été aussi important. Les langues se délient, les associations se créent, les professionnels, témoignages et articles à ce sujet se multiplient : prendre soin de sa santé mentale est devenu prioritaire.

Qu’en est-il alors des relations toxiques ? Des conséquences qu’elles peuvent avoir sur la santé mentale et physique des victimes ? Comment les repérer et s’en sortir ? Faisons le point.


Qu’est-ce qu’une relation toxique ?

La prévention autour des relations toxiques est en plein essor.

Jusque là souvent masquées par manque d’informations, de prévention ou encore sous couvert de principes familiaux ou sociétaux : il est aujourd’hui urgent d’informer les victimes et d’agir en ce sens.


Qu’est-ce alors qu’une relation toxique ? Une relation toxique désigne toute relation dans laquelle on relève la présence de comportements délétères pour l’un, ou les deux individus la constituant.


On y retrouve la violence psyhologique, avec le chantage, les menaces, l’humour noir, les critiques directes ou dissiumées, la jalousie ou encore la paranoïa.


Mais aussi la violence physique, tels que les coups, pousser son partenaire ou encore pointer violemment du doigt à des fins d’humiliation ou de terreur.


Dans une relation toxique, les liens sont déséquilibrés. On constate un véritable rapport de force de l’un ou l’autre partenaire, une manipulation quotidienne ou encore une dépendance émotionnelle.


La manipulation est de mise, et les techniques sont nombreuses : violences plurielles, instrumentalisation, gaslighting, breadcrumbing, benching, chantage, humiliation ou même victimisation.


La nature des relations peut elle aussi varier. On peut retrouver ce type de comportements dans une relation amicale, amoureuse, familiale ou même professionnelle.

En réalité, on ne se rend bien souvent compte de l’ampleur et du statut d’une relation toxique que bien trop tard. Les dégâts émotionnels et physiques sont nombreux, et les conséquences dévastatrices.


Quelles sont les conséquences d’une relation toxique ?

Les conséquences de telles relations toxiques sont multiples.


Sur l’organisme tout d’abord, qui subit au quotidien un climat de stress constant. Le fonctionnement cognitif est altéré, au même titre que le sommeil, le système digestif ou encore sur l’ensemble du système nerveux.


Par ailleurs, il n’est pas rare de voir se développer chez les victimes de relations toxiques des maladies chroniques, conséquences directes de chocs émotionnels et d’un organisme en lutte constante.


En effet, l’ensemble du corps est en état d’alerte constant et ne trouve plus le repos et la tranquillité pourtant nécessaires à son bon fonctionnement. Déséquilibré, il s'épuise progressivement face à une telle situation toxique.


Mais les conséquences sont aussi et parallèlement psychologiques. Les effets nocifs sont nombreux.


En effet, à force de critique, d’humiliation, de dénigrement, d'isolement, de rejet ou encore de moquerie, on constate chez les victimes de ces relations toxiques de nombreux symptômes de dépression généralisée.


L’estime et la confiance en soi sont altérées, les troubles anxieux multipliés, le sentiment de peur est omniprésent. C’est en réalité la santé mentale dans sa totalité qui est affectée.

On constate chez les victimes une perte de goût de vivre, une perte d’espoir et de confiance en l’avenir, et plus globalement une perte du sentiment de soi profonde.


Le cycle de l’emprise est dévastateur, et il est urgent d’en sortir le plus rapidement possible.


Comment s’en sortir et se reconstruire ?

Sortir d’une relation toxique est une épreuve. C’est un processus difficile, tant la relation est marquée par de nombreux affects et épisodes douloureux.


Mais c’est un processus vital, dont il est urgent de se saisir.


La prise de conscience

La première étape est donc celle de la difficile et douloureuse prise de conscience.

Prendre conscience que l’on est pris dans la spirale d’une relation toxique prend du temps : parfois des semaines, voire des mois ou des années.


Car les liens toxiques sont puissants. Lors d’une relation toxique, les victimes perdent progressivement une ou toutes parties d’elles-mêmes, ainsi que leur libre arbitre.


Leur vision de la réalité et d’un champ de possibilité de décision est altérée par les actions dommageables des manipulateurs.


La prise de conscience survient donc souvent après un épisode ou une période de trop plein. D’une fatigue trop importante, d’un débordement de souffrances, d’un sentiment d’avoir dépassé ses limites et de ne plus pouvoir tenir.


Parfois encore, c’est lorsque le corps ne tient déjà plus ou que les victimes traversent de nombreuses pensées suicidaires que la prise de conscience advient.


L'organisme, dans un souci de survie, lance alors un dernier signal d’alarme : il faut survivre.


Se faire accompagner

Après la prise de conscience, se faire accompagner est primordial afin de trouver le soutien et la confiance nécessaire pour parvenir à sortir de l’emprise.


Isolées, les victimes sont bien souvent livrées à elles-mêmes. Les relations ont pu être rompues avec la famille ou même les amis.


Il est alors nécessaire de rétablir un lien social et affectif auprès de son entourage ou lors de nouvelles rencontres.


Si la peur et la honte empêchent souvent les victimes de demander de l’aide, renouer avec un entourage social sain est un levier déterminant.


Partager ses peurs, ses insécurités et trouver du réconfort dans le lien social est primordial.

Enfin, faire appel à un professionnel, coach, thérapeute ou psychologue spécialisé dans les relations toxiques est également important.


C’est un pas qui permet aux victimes de trouver un lieu neutre et bienveillant, loin de tout jugement, afin de se reconstruire pleinement et de surmonter les conséquences souvent traumatiques d’une relation toxique.


Préparer son départ

Partir n’est pas toujours évident émotionnellement et dépend parallèlement grandement de la nature de la relation et de l’organisation du quotidien.


Dans le cadre d’un mariage, d’enfants nés de l’union, d’une colocation ou encore d’une dépendance financière à autrui : la logistique est à prendre en compte.


Mais c’est aussi se préparer à l’annonce de la séparation ou parfois à la fuite. À la séparation et à toutes les conséquences qu’elle peut entraîner.


C’est un point essentiel à ne pas négliger, afin de se munir de toutes les clés nécessairespour fuire une telle relation toxique.


Renoncer à la culpabilité

Les victimes de relations toxiques sont bien souvent emprisonnées dans un sentiment constant de culpabilité.


Les regrets et les questionnements sont nombreux.


Et si j’avais agi différemment ? Et si j’étais le problème ? Et si c’était encore possible de tout rattraper ?


Accepter ses émotions est primordial. C’est en réalité synonyme d’acceptation du passé, de ses souffrances et de ses blessures. De la peur de l’avenir, la peur de l’abandon ou encore de la peur de ne pas pouvoir refaire confiance.


Renoncer à la culpabilité et accepter le présent permet d’intégrer une nouvelle réalité, afin de se donner les moyens d'aller de l’avant.


Se reconstruire

Enfin, se reconstruire et prendre du temps pour soi est vital afin de surmonter toute relation toxique.


Lors d’une telle relation, les victimes se perdent. Elles perdent une partie d’elles-mêmes, de leur lumière, de leur insouciance.


Il est alors important de s’accorder du temps afin de se reposer, d’apprendre à se connaître de nouveau. À nourrir de nouveaux centres d'intérêts, à explorer de nouvelles activités ou loisirs.


Prendre du temps pour soi, permet ainsi de se reconstruire, après une relation toxique marquant un véritable tournant dans la vie de toute victime.

Pour aller plus loin :

Nathalie Riesen , experte en relation d’aide aux victimes de relations toxiques et également créatrice et éditrice de projets destinés à dénoncer les cas de violences, de manipulation et de harcèlement (couple famille travail éducation)

Ressources pilotées par Nathalie :

Centre de Relation d'Aide aux Victimes de Relations Toxiques

Projet

Lire

Ecouter

Se libérer

Se former

Prévenir