Rechercher

Le gaslighting


Le gaslighting est un terme de plus en plus décrit et mis en évidence chez les manipulateurs. Au sein d’une relation de couple, d’une relation parent-enfant et même dans le milieu professionnel, cette forme de harcèlement se répand comme une traînée de poudre.

Qu’est-ce que le gaslighting ? Le gaslighting est un processus sournois et prolongé de manipulation abusive, que l’on peut apparenter à un véritable lavage de cerveau.

Cette forme d’abus de pouvoir a pour intérêt d’invalider l’autre sur le plan émotionnel, ainsi que de faire naître un grand nombre d’insécurités dans le but de mettre en doute sa santé mentale et son identité.

Cette forme d’abus et de manipulation tient son nom du célèbre film Gaslight (1944), dans lequel un homme parvient à persuader son épouse qu’elle a perdu la tête. Une véritable mise en image de la maltraitance psychologique via ce mécanisme pervers dont nous retiendrons par la suite le nom : le Gaslighting.

Le Gaslighting est ainsi une véritable forme d’abus psychologique très fréquente, visant à faire douter l’autre de ses sentiments, de ses comportements et même de ses pensées : la victime est alors profondément persuadée qu’elle “devient folle”.

Comment reconnaître le Gaslighting ? Le processus de manipulation qu’est le gaslighting est un processus sournois. Ses phases sont progressives et calculées par avance par le manipulateur. Il est cependant possible d’apprendre à les repérer, en remontant le fil de la relation. Des premiers échanges à la situation actuelle, ce sont en réalité tout un contexte et un historique qui se créent progressivement.

Une manipulation progressive En effet, le manipulateur est dans un premier temps charmant, représentatif de la personne parfaite. Dans cette phase de lune de miel, l’intimité se crée rapidement et les émotions sont décuplées : tout est intense et tout paraît idyllique.

La victime baisse alors sa garde et se laisse aller, sans penser une seconde qu’elle fait en réalité face à un manipulateur. Elle se retrouve alors progressivement prise au piège d’une relation perverse, dont le manipulateur tire les ficelles avec violence.

Le manipulateur passe alors à l’étape de la manipulation, du harcèlement, du gaslightinget ainsi de l’instauration des doutes et des craintes. Une véritable prison invisible se resserre autour de la victime.

Le harcèlement est quotidien, mais le manipulateur sait y faire. Il sème le doute en alternant des phases de violences psychologiques avec des phases de compliment et de valorisation : la perte de repères est multiple.

Parallèlement à cette forme manipulation toxique et dévastatrice qu’est le gaslighting, l’isolement induit par le manipulateur est une arme supplémentaire coupant la victime du monde extérieur et de ses repères.

En incapacité de trouver un appui ou un avis extérieur, elle se met à douter d’elle et des autres jusqu’à se retrouver en dans une position de vulnérabilité psychique critiquedonnant toujours plus de pouvoir et de marge de manœuvre au manipulateur.

Une manipulation par les mots

Le manipulateur tourne la réalité à son avantage. Il se l’approprie et la déforme afin d’instaurer le doute et la remise en question incessante chez sa victime, bousculée et manipulée sous toutes les coutures.

Les mensonges sont nombreux, et le manipulateur toxique nie les faits bien souvent malgré les preuves et les évidences.

Le message du manipulateur est clair : “Je te ferai douter de ta propre existence et te prouverai le contraire des faits jusqu’à ce que tu succombes sous le poids de mes mots.” La victime est épuisée, désorientée et dans le doute constant. Elle sombre alors progressivement dans une spirale destructrice où se confondent les doutes et les peurs. Le manipulateur n’a aucun scrupule : il fera tout pour faire douter sa victime et la maintenir sous son contrôle.

Les paroles manipulatoires typiques du gaslighting peuvent être nombreuses, en voici quelques exemples :

« Tu es trop sensible » « Tout ce qui m’arrive est de ta faute » « Je n’ai jamais eu ce problème avant toi.. » « Tu ne comprends même pas l’humour » « Arrête un peu de tout prendre au premier degré » « Ça ne s’est pas du tout passé comme ça » « Je sais ce que tu penses » « Nous en avons déjà parlé, tu ne t’en souviens pas ? » « Tu manques de sommeil pour dire des choses pareilles » « Tu as besoin d’apprendre à mieux t’exprimer » « Tu te fais des idées » Quelles sont les conséquences du gaslighting et comment en sortir ? Les conséquences du gaslighting sont nombreuses et désastreuses pour les victimes de ces abus de pouvoir.

En effet, la victime du manipulateur en vient à douter de tout dans les moindres détails. Des événements, des faits et d’elle-même. Plus encore, elle a la conviction profonde de devenir folle.

Dévastée et traumatisée par ces événements entremêlés qui ne font aucun sens, la victime de cette forme de harcèlement sournoise est prise au piège.

La peur et le doute sont omniprésents et l’épuisement mental, émotionnel et physique sont un poids pour la victime qui n’a que peu de ressources restantes à sa disposition.

Prendre conscience que l’on est victime de gaslighting est un premier pas important. Il est en effet très difficile de se rendre compte que l’on est pris dans la tourmente d’une telle situation toxique, aussi faire appel à une tierce personne est souvent un véritable soulagement.

Ne pas rester seul est vital. Entourée de proches ou de professionnels, la victime peut retrouver progressivement confiance, contrer les attaques du manipulateur et dénouer les nœuds de cette histoire traumatique.

La parole et la verbalisation des faits constituent également un levier majeur. Elles permettent en effet d’extérioriser le traumatisme et d’y trouver un soutien indéfectible. Décrire le quotidien et les faits, permet de rétablir l’équilibre et sa vérité.

Par ailleurs, reconnaître les changements émotionnels en soulignant l’avant et l’après relation, par des signaux tels que les niveaux d’anxiété, la personnalité ou encore l’énergie permettent de sortir peu à peu de cette spirale.

Parallèlement, évoquer ses sentiments et le changement qui a opéré en soi, est libérateur et permet de mettre au clair la situation.

Il est également important et vital de faire taire sa culpabilité. Le manipulateur est un individu toxique, et le harcèlement que constitue le gaslighting est un processus long dont il est difficile de s’apercevoir.

Le gaslighting constitue en soi un véritable danger, dont il est urgent de se protéger. Pour aller plus loin : Nathalie Riesen , experte en relation d’aide aux victimes de relations toxiques et également créatrice et éditrice de projets destinés à dénoncer les cas de violences, de manipulation et de harcèlement (couple famille travail éducation)

Ressources pilotées par Nathalie : Centre de Relation d'Aide aux Victimes de Relations Toxiques Projet Lire Ecouter Se libérer Se former Prévenir Prendre soin de sa santé mentale au quotidien