Rechercher

Accès à l'espace abonné


Les relations toxiques ne sont bien souvent pas le fruit du hasard. En effet, de nombreux facteurs et phénomènes sont à l’origine de ces relations. Les manipulateurs sont attirés par les failles de leurs victimes, qui ne cherchent bien souvent qu’à être aimées et protégées. Voyons en détail, ces mécanismes, principales causes des relations toxiques.


Une relation toxique, c’est quoi ?


Si les relations toxiques font souvent l’objet de débat, il me semble important d’en redéfinir les contours.


Une relation toxique est une relation déséquilibrée. On parle souvent de relation de “sujet à objet” ou encore de “dominant à dominé”.


En effet, dans ces relations, l’un exerce une pression (mentale, psychologique, émotionnelle ou même physique) dans l’unique but de nuire à l’autre.

La victime de cette relation toxique et des agissements du manipulateur, perd alors tout repère, indépendance, confiance, ou estime d’elle-même. Cela la rend extrêmement vulnérable, face à cet individu dénué d’empathie et de morale.

Bien souvent, la relation progresse vers une toxicité de plus en plus marquée. Avec le temps et la manipulation, les liens de la dépendance se resserrent et il est extrêmement difficile d’en sortir.


A l’image d’une cage de verre, la victime du manipulateur toxique est prise au piège de ses manigances. Elle peine à en sortir, et se retrouve bien souvent face à un mur. Face au rejet et à l’incompréhension de sa famille, de ses amis, mais aussi parfois de la société, auprès de qui le manipulateur joue ses cartes avec inventivité et toxicité.


Les sentiments de honte et de culpabilité que ressentent la victime, au même titre que l’isolement auquel elle fait face, sont alors à la source d’une manipulation toujours plus marquée. Le manipulateur est un opportuniste, dont la toxicité se projette bien au-delà de l’imaginable.


Les causes des relations toxiques


Les causes que l’on peut décrire dans la genèse des relations toxiques sont nombreuses. En voici quelques explications non exhaustives.


Les besoins dans une relation


Une relation concerne l’ensemble des rapports et des liens existants entre deux personnes. La recherche primaire d'échanges et de partages bienveillants est nécessaire à l’Homme pour son épanouissement personnel.


Une relation équilibrée, au sein de laquelle l’écoute, l'amour, la gentillesse, la tendresse ou encore la protection seraient de mise. Ces besoins sont essentiels au maintien de l’équilibre individuel de tout individu, comme au maintien de l’équilibre d’une relation saine.


Bien que ces attentes divergent en fonction de la nature de la relation (amicale, professionnelle, amoureuse, familiale), de l’expérience de vie de chacun ou même de sa personnalité - les convergent vers un équilibre essentiel à leur bon fonctionnement.


Elles sont par ailleurs également changeantes au cours de la vie, mais leur essence reste identique : besoins de sécurité, de protection, d'amour ou encore d'appartenance.


Les failles personnelles et le manipulateur


Dans une relation qui unit deux individus, nous arrivons avec nos bagages. Nos bagages émotionnels, notre personnalité, nos besoins, nos attentes ou encore nos désirs.


Parfois encore, l’expérience de la vie ou la présence de failles plus ancrées qui nous ont dessiné, sont à l’origine de ces mêmes attentes, automatismes et espoirs relationnels. Ce sont elles qui nous dessinent, nous définissent et nous différencient : elles nous appartiennent.

Les failles que nous portons tous en nous, se sont pour la plupart dessinées dans l’enfance. A une période charnière de notre développement, notre rapport aux autres et au monde s’est structuré d’une façon individuelle qui nous est propre. Un manque d’estime de soi, un besoin fort de reconnaissance ou une dépendance affective marquée, par exemple.


Ces failles font partie intégrante de nous, au même titre que les forces qui nous définissent sur l’autre spectre, comme la gentillesse, la joie, la confiance en soi, le sentiment de sécurité, de réalisation ou encore l’empathie.


Parfois, ce sont les événements de la vie qui fragilisent la victime du manipulateur. En effet, certains événements de la vie, comme lors d’un deuil, d’un divorce, d’un changement professionnel, d’une remise en question, ou même d’un fort sentiment de solitude et d’isolement - peuvent être à l’origine de déséquilibres personnels.


Des déséquilibres qui fragilisent la victime, alors à la merci de manipulateurs mal intentionnés.

Ce sont alors sur ces déséquilibres et ces failles plus ou moins profondes, que jouent les manipulateurs toxiques pour manipuler leurs victimes.


En réalité, les manipulateurs repèrent ces failles plus ou moins explicites et visibles, dès les premiers instants de la relation. Ils s’engouffrent alors dans ces brèches, et tiennent leurs victimes par ces points sensibles de leur personnalité.


Les manipulateurs sont de véritables personnes toxiques, prêtes à tout pour parvenir à leur fin et nuire à leurs victimes. Aussi, ils n'hésitent pas à mettre tout en place pour y parvenir.


Le cocktail toxique d’une relation toxique


Les manipulateurs sont donc prêts à tout pour asservir leurs victimes. Bien souvent, une fois qu’il a pu repérer les failles de sa victime, le manipulateur toxique s’adapte aux demandes plus ou moins conscientes de sa victime.


Un besoin de reconnaissance, un besoin de sécurité ou encore un besoin de protection de la part de la victime seront partiellement comblés dans les premiers temps de la relation afin d’asseoir la manipulation et la domination.


Une fois cette manipulation et cette domination installées, le manipulateur joue sur ces besoins en s’y soustrayant, laissant la victime livrée à elle-même et face à un vide dans lequel elle chute jour après jour.


Par ailleurs, c’est aussi souvent en jouant sur la dépendance affective et émotionnelle de sa victime que le manipulateur assoit sa manipulation toxique. Il alterne alors entre périodes de calme passager et de violence, afin de toujours plus la maintenir dans ses filets.


La manipulation toxique du manipulateur est extrêmement précise, sournoise et réfléchie. Avec le temps, ce cocktail toxique devient presque vital à la victime, dépossédée d’elle-même par le manipulateur.


Les illusions sont nombreuses et elles côtoient les besoins primaires avec dangerosité.


Les manipulateurs sont prêts à tout, et il est donc urgent pour la victime de se faire entendre, auprès d’un professionnel des relations toxiques.

Pour aller plus loin :

Nathalie Riesen, experte en relation d’aide aux victimes de relations toxiques et également créatrice et éditrice de projets destinés à dénoncer les cas de violences, de manipulation et de harcèlement (couple famille travail éducation)


Ressources pilotées par Nathalie :

Centre de Relation d'Aide aux Victimes de Relations Toxiques

Projet

Lire

Ecouter

Se libérer

Se former

Prévenir

Prendre soin de sa santé mentale au quotidien